DIY : le retour de la couture

Après quelques décennies de disgrâce, la couture est devenu un loisir très tendance. Peut-être parce que l’ère du tout personnalisé et du multimedia donnent envie de tester et de partager !

couture

Vêtements : des projets de couture classiques… ou décalés !

La grande majorité des couturières amatrices se font des vêtements. Short, robe, jupe, pantalon, chemise, et même manteau… tout est possible à condition d’avoir les compétences et le matériel qui vont bien ! Il y a celles qui testent un peu tout, et celles qui ne jurent que par leurs robes à fleur et à col claudine. Chacune son style.

Certaines occasions sont l’opportunité de se lancer dans un projet spécial. Vous pouvez offrir une de vos créations pour un anniversaire ou Noël (attention, « les goûts et les couleurs »… vous savez ce qu’on dit !). Certaines réalisent des bavoirs, des pyjamas ou des petits ensembles trop mignons pour la naissance de leur nièce ou neveu. Il y en a même qui font leur propre robe de mariée (entre nous, bon courage) !

Vous êtes fan de Batman, de Lara Croft ou de Leeloo (Le Cinquième Elément) ? Bienvenue dans l’univers du cosplay. Cela consiste à créer le costume de votre personnage préféré. Et si vous faites une robe de la Reine des Neiges pour votre petite fille, c’est du cosplay aussi ! Top pour un prochain carnaval, soirée costumée, ou rassemblement League of Legends.

couture

Le principe et les avantages de la couture

 On peut aimer faire de la couture à différents niveaux. Step one : réparer ou ajuster nos vêtements de prêt-à-porter. Pas très sexy comme occupation à première vue, mais tellement gratifiant une fois que c’est fini ! Votre jupe ou votre veste vous va maintenant comme un gant 🙂 Si vos vêtements ont une valeur sentimentale pour vous, cela vous évite de les donner ou de les jeter. Et en plus vous évitez les dépenses supplémentaires et le gaspillage.

Vous voulez aller plus loin ? Le must c’est de pouvoir coudre un vêtement de A à Z, adapté à sa morphologie. Pour ce véritable projet créatif, vous choisissez le modèle, le tissu (plutôt uni, à motif, dans des tons pastels ou intenses ?)… Et pour le fil, les boutons, la fermeture éclair : vous jouez le ton sur ton ou préférez une couleur contrastante ? Ce qui est grisant, c’est de se dire que même si tout le monde peut acheter le même patron que vous, vous créez votre propre variante. Votre vêtement est unique au monde, et c’est vous qui l’avez fait ! Avec le temps, certaines couturières se confectionnent des garde-robes entières faites maison.

Avec un peu d’expérience, vous pourrez même modifier le patron pour que tout colle pile poil à votre morphologie. Et vous n’êtes pas obligée non plus de réaliser votre vêtement comme le modèle l’indique : certaines couturières n’ajoutent finalement pas les poches, ou préfèrent ajouter des manches… le but c’est que le résultat final vous plaise ;).

Et alors le top niveau, c’est de créer votre propre patron. A ce stade vous faites de la couture sur mesure. Si c’est pas beau, ça ? Cela demande d’autres compétences, car on est dans le dessin technique. En général, quand on en arrive là, on aime suffisamment la couture pour se lancer et on a des connaissances de base grâce à notre expérience « couturistique ». Une aide précieuse pour ajouter cette corde à son arc !

 

La couture, c’est pour qui ?

On parle beaucoup de couturières, mais la créativité, c’est pour tout le monde ! D’ailleurs dans l’émission « Cousu Main » on a pu admirer le travail de plusieurs hommes couturiers, et même d’un biker ! Le profil idéal pour se lancer dans la couture, c’est d’être créatif(ve) donc, mais aussi patient(e), méticuleux(se). Un vrai loisir de perfectionniste 🙂 La couture, c’est pour ceux (celles) qui veulent se faire des vêtements, mais aussi coudre leurs propres rideaux, plaids pour le canapé, nappes et autres textiles d’intérieur. La couture, c’est pour ceux (celles) dont la morphologie ne rentre pas dans les cases des tableaux de mesure de prêt à porter.

 

Entre les cours de couture, les magazines spécialisés, les livres, les émissions de télé comme « Cousu Main », les communautés de couturières sur internet… Vous avez de quoi faire si vous voulez vous lancer !

Qu’est-ce que je fais : un kimono, un mawashi* ou les deux ?

*Tenue du sumo
(Visited 897 times, 1 visits today)
Partager sur

Réagissez !

*obligatoire