Petit tour du monde : quelles sont les maisons les plus fonctionnelles ?

Que ce soit pour s’adapter au climat ou aux usages, chaque peuple a su concevoir sa maison « idéale ». Certains aménagements sont intéressants : c’est parti pour un petit (très petit) tour du monde.

Une pièce unique comme les Indiens d’Amérique du Nord

tipi

Les tipis des indiens sont composés d’une seule pièce. Ils sont très hauts car on y fait un feu à l’intérieur. La fumée s’évacue par le haut du tipi, qui n’est pas fermé. Le feu est au centre. C’est sommaire mais convivial, simple et fonctionnel. Ceux qui choisissent ce mode de vie s’en accommodent très bien et font preuve d’ingéniosité pour aménager au mieux leur intérieur. D’ailleurs, aujourd’hui nos cuisines ouvertes sur salon reprennent ce principe. On fait mijoter ses plats sur l’îlot central sans être enfermé dans une petite cuisine à l’écart des discussions !

 

Une entrée par la salle de bain comme à la ferme

Au rez-de-chaussée ou même un peu en contrebas, certaines maisons donnent un accès direct depuis l’extérieur à une salle de bains. Pratique si vous êtes fermier et que vous ne voulez pas que toute votre maison sente le fumier. 🙂  Valable aussi pour les sportifs qui rentrent de leur match de rugby les habits pleins de boue. Aaah la campagne… 🙂 Les anciennes maisons des mines, en Alsace notamment, sont également aménagées ainsi. Une idée à retenir ?

Une maison sur pilotis comme au Cambodge

La maison cambodgienne traditionnelle est construite sur pilotis : très astucieux pour ne pas se retrouver sous l’eau au moment de la saison des pluies. Cela peut aussi se faire en France, notamment dans les zones inondables (risque moyen), ou pour d’autres raisons (budget, esthétique…). Reste à concevoir l’intérieur de la maison de façon fonctionnelle également !

maison-pilotis

Des escaliers à l’extérieur comme en Amériquemaison fonctionnelle au canada avec escalier extérieur

A Montréal, ceux qui habitent aux étages supérieurs d’un immeuble y accèdent directement par un escalier extérieur (on voit cela aussi ailleurs au Canada et aux Etats-Unis). En période hivernale, cela ne doit pas être le plus agréable du monde, mais il faut dire que ce système permet un vrai gain de place ! Pas besoin d’entretenir les communs, et pas de nuisance sonore dans la cage d’escalier ! En fait, cette pratique date du XIXème siècle où la loi obligeait les constructeurs à laisser un espace vert devant chaque bâtiment. Pour conserver un nombre de m2 intéressant dans le logement, ils ont choisi de laisser les escaliers à l’extérieur. Plutôt fonctionnel !

 

C’est intéressant les différences de cultures et de maisons autour du monde !

 

(Visited 506 times, 1 visits today)
Partager sur

Réagissez !

*obligatoire